Octomom suspectée de négligence avec sa ribambelle (photos)

ocot.jpgGros nettoyage de printemps chez Nadya Suleman. L’Américaine, mère de quatorze enfants dont des octuplés, a reçu l’aide de quatre techniciens de surface. Quelques heures plus tôt, la police et les services sociaux avaient débarqué à son domicile de La Habra à la suite d’une dénonciation.

nada1.jpgL’affaire est révélée par le site TMZ, spécialisé dans la vie des célébrités. Il s’est procuré des photos de l’intérieur de la maison. Des tags ornent les murs. Des tas de vêtements jonchent le sol à divers endroits. Une porte dont la poignée est bloquée par une chaise porte la mention "ne pas entrer". Le dispositif servirait à empêcher les enfants de sortir de la pièce où ils sont enfermés. Une seule toilette fonctionne dans l’habitation. Une partie des enfants doit dormir directement sur le sol. Ils seraient mal nourris et mal lavés.

 

 

 

 

nada2.jpgCes conditions sanitaires ont été dénoncées par Stéphanie, la coiffeuse d’Octomom. Selon elle, Nadya Suleman a déboursé 520 dollars pour une nouvelle coupe de cheveux. Or la mère de famille très nombreuse est célibataire et sans emploi. Elle est en proie aux ennuis financiers depuis des années. L’État de Californie lui donne chaque mois 2.000 dollars en bons alimentaires. Récemment, elle a refusé de payer 150 dollars à un plombier pour faire réparer les canalisations de la maison. Résultat, les enfants doivent utiliser des toilettes portatives.
L’inspection des policiers a duré une heure et demie. À leur sortie, ils ont indiqué que les petits n’étaient pas en danger. Les services sociaux vont néanmoins mener une enquête plus approfondie.

 

 

 

nada4.jpg

 

nada3.jpg

 

Catégories : Célébrités

Les commentaires sont fermés.