Coupable d’avoir enterré un homme vivant, elle implore la clémence

enterre.jpgAprès avoir passé la moitié de sa vie en prison, Nancy Rish (52 ans), condamnée à la perpétuité, a imploré la clémence de la justice afin d’être libérée. Ses proches se mobilisent.

En 1987, Danny Edwards, le petit ami de Nancy, enlève Stephen Small, un homme d’affaire de Kankakee dans l’Illinois. La victime est placée dans une caisse enterrée dans un endroit isolé. Elle dispose d’eau, de friandises et d’une lampe. Avant de refermer la boîte, Danny Edwards enregistre un message. Terrifié, Stephen Small supplie sa femme de donner un million de dollars à son ravisseur.

Selon le plan d’Edwards, l’homme d’affaires doit pouvoir respirer grâce à un système de tuyaux, comme dans l’un des albums de Tintin. Sauf que son système n’a pas fonctionné. Le prisonnier est mort étouffé.

Soupçonnée au même que son compagnon, Nancy Rish a fermement nié toute participation à l’enlèvement dont elle ignorait tout. Pendant l’enquête, Danny Edwards a affirmé avoir agi seul. Mais au procès, il est revenu sur ses déclarations afin d’échapper à la peine de mort. La police avait déterminé que Nancy Rish avait conduit son amant jusqu’au site où était enseveli Stephen Small. Elle l’avait également déposé aux cabines téléphoniques d’où il avait appelé pour la rançon. D’après ses proches, elle a été victime de la relation abusive avec Edwards, par ailleurs dealer.

Catégories : Cold case

Les commentaires sont fermés.