Accusée d’avoir tué son fiancé adepte du sexe violent et du triolisme

kayak.jpgAngelika Graswald (35 ans) a été arrêtée car la police ne croit à sa version quant à la disparition de son fiancé, Vincent Viafore (46 ans). Les policiers ont mis la main sur son journal intime qui donne un tout autre éclairage sur leur couple.

Selon Angelika Graswald, elle pratiquait le kayak sur la rivière Hudson (Etat de New York) avec son compagnon lorsque le courant est devenu violent et que le vent a soufflé fort. Chacun était à bord de sa propre embarcation. Vincent Viafore, qui n’avait pas de gilet de sauvetage, est tombé à l’eau. La jeune femme a voulu le sauver mais elle s’est renversée à son tour. Un bateau l’a secourue un peu plus tard.

 

Dix jours après l’accident, le corps de Vincent Viafore n’a toujours pas été retrouvé. Par contre, la police a découvert le journal intime de la rescapée. Elle y écrit que son amant est adapte du sexe violent et qu’il la pousse à avoir des relations sexuelles à trois. A plusieurs reprises, elle confie qu’elle souhaite sa mort. Pour se défendre, Angelika Graswald a expliqué avoir écrit ses propos alors que son couple traversait des moments difficiles. Son intention n’a jamais été de le tuer. Sa prochaine comparution devant la justice est prévue le 5 mai. Plus d’informations ici.

Catégories : Criminels inventifs ou idiots

Les commentaires sont fermés.