Les vagins et les clitoris de 21 femmes dans son réfrigérateur

SAFRICA-DENMARK-CRIME-TRIAL-GLO5HKMTN.1.jpgUn Danois, poursuivi en Afrique du Sud pour agression après la découverte sordide de clitoris dans son congélateur, est également soupçonné d’être impliqué dans le meurtre de son épouse, le témoin clé dans cette affaire.

Anna Matseliso Molise, 28 ans, a été abattue par balles en octobre devant chez elle à Maseru, la capitale du Lesotho, pays enclavé dans l’Afrique du Sud, alors que son époux, Peter Frederiksen, était déjà derrière les barreaux.

Ce dernier, propriétaire d’armureries à Bloemfontein, avait été arrêté en septembre dans cette ville du centre de l’Afrique du Sud après une plainte de sa femme, avec qui il a deux enfants, qui l’accusait d’avoir mutilé ses parties génitales.

Il est poursuivi pour agression, possession, production et distribution d’images pédo-pornographique, et bigamie. Il est aussi désormais accusé de «complot en vue de commettre le meurtre» de son épouse, a déclaré le porte-parole de la police, Hangwani Muladuzi.

Ce dernier chef d’inculpation a été confirmé jeudi devant le tribunal de Bloemfontein. L’accusé n’était pas soupçonné d’avoir tué ses autres victimes.

Lors de la perquisition du domicile de Peter Frederiksen à Bloemfontein, la police avait fait des découvertes sordides: dix morceaux provenant d’au moins sept clitoris étaient dissimulés dans un congélateur, deux autres morceaux de parties génitales féminines étaient en train de sécher sur un crochet, tandis que de la chair baignait dans des bouteilles d’eau, selon les enquêteurs.

La police avait aussi mis la main sur des journaux intimes datant de 2004 et dans lesquels étaient décrites des mutilations génitales infligées à des femmes. Elle avait aussi découvert des produits anesthésiants, du matériel chirurgical et des photos pédo-pornographiques.

Son épouse avait confié à la police qu’elle avait bu du champagne contenant une drogue avant d’être mutilée. La police avait trouvé au domicile de Peter Frederiksen des bouchons de champagne sur lesquels étaient inscrits des noms de femmes et des dates.

Catégories : Cannibalisme, sadisme et nécrophilie

Commentaires

  • Il y a vraiment des monstres sur terre !

  • Faut faire de même avec Victoria Secret

Les commentaires sont fermés.