Brûlée vive parce qu’elle voulait le quitter

italie.jpg« En 25 ans de carrière, je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi atroce », a résumé le responsable de l’enquête. Niant d'abord les faits, Vincenzo Paduana (27 ans) a avoué son crime après huit heures d’interrogatoire.

 

De son aveu, Vincenzo n’a pas accepté d’être largué par sa copine Sara Di Pietrantonio (22 ans), encore étudiante. Il a programmé son agression. Vers 3h00 du matin, il a quitté son poste d’agent de sécurité et s’est posté devant le domicile du nouveau copain de Sara dans la banlieue de Rome (Italie). La jeune femme a fini par sortir afin de monter dans sa voiture.

Le jeune homme s’est alors servi de son propre véhicule pour la coincer et la rejoindre à l’intérieur de la voiture. Une dispute a éclaté. Vincenzo a aspergé son ex et l’habitacle avec une bouteille d’alcool.

Tandis qu’elle prenait la fuite, il a incendié le véhicule puis l’a rattrapée et lui a bouté le feu également. L’agresseur est reparti en la laissant agoniser dans d’atroces souffrances. Selon les caméras de surveillance, deux voitures sont passées sans porter secours à Sara qui tentait d’échapper à son ex. Toutes les informations ici.

Catégories : Crimes sanglants

Les commentaires sont fermés.