La vidéo démontre que la jeune femme était trop ivre : c’est donc un viol (vidéo)

Le fait de mettre du rouge à lèvres ou d’utiliser son téléphone portable n’est pas la preuve que l’on est assez consciente pour accepter des relations sexuelles. Le juge a réfuté les arguments de l’avocat de Moazzam Tariq (29 ans).

 

 

Le 18 juillet 2015, K.S. (la justice n’a pas révélé l’identité de la victime) fête de manière très arrosée ses 25 ans au club Lost & Found de Toronto. Durant la nuit, elle rencontre Moazzam Tariq au bar Everleigh. Il lui verse directement de la vodka dans la bouche et lui frappe sur les fesses. La jeune femme ne se plaint pas.

Le jeune homme l’emmène ensuite dans un hôtel. Sur les images des caméras de surveillance, on voit clairement la jeune femme tituber. Au procès, la victime a expliqué qu’elle ne souvenait de rien hormis d’avoir senti l’accusé contre son corps alors qu’ils étaient au lit. Elle lui a marmonné « non » à plusieurs reprises avant de perdre connaissance.

Pour le juge, il s’agit donc bien d’un viol. La peine sera fixée le 1er décembre prochain. Toutes les informations ici.

Enregistrer

Catégories : Crimes et scandales sexuels

Les commentaires sont fermés.