Un polygame emprisonné envoie deux de ses femmes, déguisées en ninjas, assassiner l’adolescente qu’il avait violée

Alors qu’il purge déjà une peine de prison, Kain Blackwing (47 ans) se voit reprocher d’autres faits criminels particulièrement graves. Il est soupçonné d’avoir comploté le meurtre d’une adolescente qu’il avait violée.

 

L’affaire débute en 2014. Une adolescente alors âgée de 14 ans accuse Kain Blackwing de l’avoir violée. Cet habitant de l’Utah, adepte de la polygamie, a trois femmes qui doivent l’appeler « Seigner ».

violeur2.jpg

Quelques jours avant que la jeune victime ne dépose devant la justice, deux des femmes de Blackwind ont fait irruption dans l’habitation qu’elle partage avec sa mère et son beau-père, par ailleurs demi-frère de Blackwind. Les jeunes intruses, âgées respectivement de 22 et 19 ans, étaient déguisées en ninjas et portaient un masque. Elles étaient armées notamment d’un pistolet électrique, d’un couteau, de seringues, d’un tournevis et d’allumettes.

Les apprenties meurtrières avaient préparé leur plan d’exécution pendant près de trois mois. Mais il a tourné vite court. Le fiancé de la mère de la jeune fille s’est saisi d’un sabre et les a maîtrisées. Il a menacé de leur couper des membres si elles bougeaient. Toutes les informations ici.

Catégories : Criminels inventifs ou idiots

Les commentaires sont fermés.