Six semaines après sa libération, l’abuseur sexuel viole une petite fille de sept ans

Il y a moins de deux mois, Corbin Breitenbach était encore en prison pour l’agression sexuelle d’une jeune femme de 22 ans en 2012. Pendant l’attaque, il l’avait étranglée jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. L’abuseur vient, semble-t-il, de récidiver, mais cette fois-ci avec une fillette

 

Corbin Breitenbach (23 ans), qui bénéficiait d’une libération conditionnelle depuis le 28 avril, est accusé de viol et de tentative de meurtre sur une fillette. Les faits se sont produits dans un complexe immobilier à Wichita (Kansas) vers 2h40 du matin le 11 juin.

Le pédophile présumé qui habite avec sa petite amie à proximité s’est introduit sans effraction dans un appartement du deuxième étage. Il a tiré sa victime de son lit et l’a étranglée jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. Il l’a ensuite emmenée sur le balcon afin de la violer puis s’est enfui. Hospitalisée depuis lors, la fillette va désormais mieux. Toutes les informations ici.

Catégories : Pédophilie et infanticide

Commentaires

  • Les pédophiles quoiqu'ils en disent sont tous incurables et pour ça et pour nos enfants avant toutes choses ne doivent jamais être libérés , mais vu que ça coute cher ils seraient préférables de sans débarrasser , quoiqu'en dise Badinter ces gens sont des criminelles qui laissent leurs victimes marqués à vie et dont les séquelles ne se guérissent jamais . Qu'attend l'UE pour créer un fichier répertoriant tous les pédophiles d'Europe qui soit visible par tous à l'image de la Grande-Bretagne . Si je devais tuer un de ces crevards je ne me considérais pas du tout comme un criminelle , bien au contraire .

Les commentaires sont fermés.