La prof faisait l’amour avec son élève au cimetière. Son mari préférait ramener sa jeune conquête à la maison

A la suite d’un accord avec l’accusation, Charli Jones Parker ne purgera que trois des douze ans de sa condamnation. Professeur d’éducation physique dans une école chrétienne privée, elle était accusée d’avoir eu des relations sexuelles avec deux élèves.

 

Selon l’acte d’accusation, l’enseignante a eu des relations sexuelles avec l'un des élève à onze reprises entre octobre 2014 et mars 2016. Les rencontres se sont déroulées à trois reprises chez elle, quatre fois dans différents endroits de Pickensville (Alabama)… et quatre fois dans le cimetière.

Son mari, Franklin Parker également professeur à la même école, a été arrêté peu après son interpellation. De son côté, il avait fait l’amour avec une élève à six reprises. Les deux affaires ne sont pas liées. Le procès de Franklin Parker est prévu pour novembre. Toutes les informations ici.

Catégories : Dérives de la police et de la société

Commentaires

  • Ouais si ce ne sont pas les curetons qui violent des enfants , ce sont les profs d'école privées chrétinnes . Qu'elle est belle l'église catholique , tu leur fait confiance pour que tes enfants reçoivent une "bonne" éducation , mais voilà le résultat

Les commentaires sont fermés.