Un nécrophile en série sévissait au funérarium

Un homme (70 ans) a été arrêté en flagrant délit alors qu’il agressait sexuellement des dépouilles de femmes au funérarium. L’individu a été mis en examen pour atteinte à l’intégrité de cadavres.

L’homme qui habite Roanne dans le département de la Loire sévissait au funérarium municipal. Ses visites à répétition ont fini par attirer l’attention des employés qui se sont aperçus qu’il n’avait aucun lien avec les défunts. Une surveillance s’est alors organisée.

Agissant pendant les heures d’ouverture, le septuagénaire s’introduisaient dans les salons mortuaires et violaient les dépouilles. Arrêté, il a reconnu souffrir d’une obsession nécrophile. Par le passé, il avait déjà été condamné pour des agressions sexuelles. Toutes les informations ici.

Catégories : Cannibalisme, sadisme et nécrophilie

Commentaires

  • Et voila ce qui arrive quand la "justice" est dépassé , trop permissible et totalement inefficace avec ces déchets humains , tous ces violeurs , pédophiles , nécrophiles recommencent pratiquement tous et ça n'a rien de bien étonnant , la justice leur donne une petite tape sur la main , un suivi psy qui ne sers à rien et ils ressortent de prison sans suivi , ils peuvent allez ou bon leurs semble et surtout les victimes ou leurs familles n'ont surtout pas le "droit" de mettre en garde d'éventuelles futur victimes en partageant le nom de ces déchets sur des sites dédiés à tous citoyens soucieux de savoir s'ils sont eux et leurs enfants en sécurité , et même si ça ne permettrais pas d'empêcher les déchets de faire de nouvelles victimes , les pays étant dotés d'un tel système ont eux prouvés qu'il avait bel et bien sa place . Là ou dès qu'un violeur commet un crime il devrais etre suivi par la police à vie , notre justice leurs pardonne , mais les victimes elles n'ont pas leurs mots à dire . La France à supprimer la peine de mort et dans son ensemble ça était une bonne chose mais en aucun cas pour ces sous hommes et le pire c'est qu'on leurs paient le séjour en prison , les visites chez le psy ainsi que les médocs , alors si un de mes enfants devaient par malheur se faire agresser par un /une de ces saletés je n'aurais aucune hésitation , ni remords à le tuer ... (c'est l'unique façon d'être sur qu'il ne remettent pas ça)

Les commentaires sont fermés.