Un verre de sang pour accompagner la cervelle cuite de sa copine

« J’ai récolté une partie de son sang dans un verre », a confié à la police Dmitry Luchin (21 ans), expliquant qu’il a aussi ramassé du sang sur le sol où il avait giclé. Il en avait besoin pour accompagner sa nourriture. Le jeune homme risque la prison à vie s’il est reconnu coupable de meurtre et de cannibalisme.

 

Présenté comme un jeune poète talentueux doté d’un QI élevé, Dmitry Luchin vient de participer à une reconstitution du meurtre à Valdai en Russie. Les faits se sont produits le 8 mars dernier, à l’occasion de la journée de la femme. Ce jour-là, il a bu du vin avec son amie Olga âgée de 45 ans. A un moment, elle est partie se coucher. C’est à ce moment-là qu’il a décidé de l’étouffer avec un oreiller.

La victime a résisté, mais a fini par s’évanouir. Dmitry Luchin a saisi une bouteille de vin vide et lui a frappé la tête à une vingtaine de reprises jusqu’à ce qu’elle meurt. Puis il s’est armé d’un hachoir et lui a fracassé la boîte crânienne pour lui extraire une partie du cerveau afin de le cuire et de le manger. Le repas a été accompagné d’un verre de sang.

Le cannibale présumé a aussi coupé les oreilles et les tétons de sa victime qu’il ensuite abusé sexuellement avec une bouteille. L’estomac a été également ouvert afin que les organes se répandent à l’extérieur. Toutes les informations ici.

Catégories : Cannibalisme, sadisme et nécrophilie

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel