Un détenu meurt après avoir été attaché sur une chaise de contention pendant 46 heures (vidéo)

C’est la vidéo qui choque, tant par les circonstances de la mort d’Andrew Holland (36 ans) que le sourire d’un policier tandis qu’il agonise.

 

Souffrant de schizophrénie depuis le début de sa vingtaine, Andrew Holland a fait de nombreux séjours en prison pour des faits souvent mineurs. Sa dernière incarcération lui a été fatale. Comme il se frappait lui-même, les policiers de la prison de San Luis Obispo (Californie) l’ont attaché sur une chaise de contention l’empêchant totalement de bouger. Le malade mentale complètement nu a été ainsi entravé pendant 46 heures. Les gardiens venaient toutes les deux heures bouger ses membres pour prévenir tout problème de circulation sanguine.

Finalement, ils l’ont déplacé pour pouvoir nettoyer les excréments sous lui. Ils l’ont mis dans une autre cellule dépourvue de lit. Toujours nu, il n’avait pour se protéger qu’une couverture. C’est à ce moment qu’il a commencé à avoir des problèmes pour respirer pour finalement perdre conscience.

Des agents et des infirmiers ont tenté sans succès de le ranimer. Assistant à la scène, un policier discutait avec un autre, le sourire aux lèvres. La mort remonte au 22 janvier dernier, mais la vidéo vient seulement d’être diffusée. Toutes les informations ici.

Catégories : Dérives de la police et de la société

Les commentaires sont fermés.