Elle meurt embaumée vivante dans d’atroces souffrances

Habituellement, le formol est injecté dans une dépouille afin d’empêcher la décomposition et ainsi permettre l’embaumement. Des médecins l’ont utilisé par erreur sur une patiente vivante. La jeune femme a succombé au terme d'une horrible agonie.

 

Ekaterina Fedyavea (27 ans) devait subir une intervention de routine dans un hôpital d’Oulianovsk en Russie. Normalement, elle aurait dû recevoir une perfusion saline. Le liquide était en réalité du formol. La patiente a enduré pendant deux jours de violentes douleurs et convulsions avant de sombrer dans le coma.

Transférée dans un hôpital de Moscou, la jeune femme a succombé à une insuffisance cardiaque et pulmonaire. Toutes les informations ici.

Catégories : Dérives de la police et de la société

Les commentaires sont fermés.