En prison pour avoir aidé son colocataire à se suicider

S’il est reconnu coupable, Parker Hogan (19 ans) risque de passer en prison les sept prochaines années de sa vie pour avoir aidé son colocataire, Michael, à mettre fin à ses jours.

 

Plus tôt dans ce mois, la police a découvert la dépouille de Michael Buskey non loin de l’appartement qu’il partageait à Plymouth (New Hampshire) avec Parker Hogan. Les suspicions viennent de se porter sur ce colocataire.

Le jeune homme  a expliqué qu’il avait aidé Michael à se suicider. Tous les deux se sont rendus dans les bois près de leur habitation. Là, ils se sont entraînés pendant des heures sur les différentes manières de se tirer dessus avec une arme. Puis Parker Hogan s’est éloigné et a attendu jusqu’au moment où il a entendu une détonation. Il est revenu sur les lieux pour s’assurer du décès de son camarade.

Parker Hogan a retiré d’une poche de Buskey un téléphone portable qui jouait la même chanson en boucle. Il a emporté l’arme et la lettre d’explication du désespéré aux membres de sa famille. Le lendemain, il a téléphoné aux proches et à la police pour annoncer la triste nouvelle. Si la maman ne met pas en doute le suicide de son fils, elle estime néanmoins qu’il faut approfondir l’enquête pour déterminer les circonstances exactes. Toutes les informations ici.

Catégories : Délinquance juvénile

Les commentaires sont fermés.