Droguée, cette maman a tué son bébé en lui donnant le sein

Samantha Jones (30 ans) est poursuivie pour homicide après la mort, le 2 avril dernier, de son bébé âgé de 11 semaines. L’autopsie a révélé qu’il avait ingéré du lait maternel contenant de la méthadone, des amphétamines et des méthamphetamines.

 

S’expliquant devant le juge, cette maman de Philadelphie s’est présentée comme une toxicomane. Pendant sa grossesse, elle a pris de la méthadone à cause de sa dépendance aux antidouleurs. Elle a continué après l’accouchement.

Trois jours avant la mort de son enfant, elle avait opté pour du lait infantile car elle estimait ne pas assez le nourrir au sein. Mais le matin du drame, elle était trop fatiguée pour descendre préparer le lait. Elle lui a donc donné la tétée, avant de se rendormir. A son réveil, un mucus sanglant sortait du nez du bébé, victime d’un arrêt cardiaque. Toutes les informations ici.

Catégories : Pédophilie et infanticide

Les commentaires sont fermés.