Il voulait tuer, dévorer et violer le cadavre d’une jeune fille

Alexander Barter (21 ans) risque de passer les deux prochaines décennies en prison s’il est reconnu coupable devant un tribunal. Dialoguant sur le dark web, il se réjouissait de pouvoir tuer une jeune fille et faire subir à son cadavre les derniers outrages.

 

Originaire de Joaquin au Texas, Alexander Barter avait crypté deux adresses électroniques sur le dark web où l’on pouvait le contacter. Le jeune homme avait posté un message où il demandait de l’aide pour pouvoir pratiquer de la nécrophilie et du cannibalisme.

Quelqu’un lui avait répondu en lui proposant sa fille. « Chouette », avait répondu le jeune Texan, avant de demander : « Quel âge a votre fille ? Pouvons-nous la tuer ». Puis il était rentré dans des détails horribles sur ce qu’il ferait avant et après la mort de l’enfant. Il ignorait qu’il s’entretenait avec un policier enquêtant sous couverture. Toutes les informations ici.

Catégories : Cannibalisme, sadisme et nécrophilie

Commentaires

  • TOUS les pédophiles sans exception doivent être exécutés , si on n'endigue pas cette "épidémie" de déchets ce sont tous nos enfants qui vont en faire les frais , et c'est à nous de rendre justice vu que la dites justice ainsi que les services de protection de l'enfance en sont incapables et trop souvent ils mettent sciemment nos enfants en danger...

  • Tout ça prcq il a un oeuil qui dit "merde" à l'autre et qu'il a de l'acné !

Les commentaires sont fermés.