L’ancien infirmier avoue le meurtre de 100 patients

Purgeant la perpétuité pour deux meurtres, Niels Hoegel est passé aux aveux au premier jour de son nouveau procès. Il a avoué avoir tué 100 patients alors qu’il était infirmier dans deux hôpitaux.

 

Le procès doit se tenir jusqu’en mai prochain à Oldenburg en Allemagne. Les faits se sont produits entre 2000 et 2005 dans les hôpitaux de Delmehorst et d’Oldenburg. L’infirmier donnait des médicaments à ses patients pour provoquer des problèmes cardiaques afin de les réanimer et ainsi impressionner ses collègues. Niels Hoegel a expliqué qu’il était euphorique lorsqu’il réussissait et anéanti lorsqu’il échouait. C’était aussi un moyen de combattre l’ennui. Toutes les informations ici.

Catégories : Serial-killers et tueurs de masse

Les commentaires sont fermés.