Le corps de l’adolescente violée était entouré de symboles sataniques

Comme d’habitude, Alisa (15 ans) est partie tôt le matin de chez elle pour rejoindre la gare via un raccourci à travers les bois. Quelques heures plus tard, sa maman a pris le même sentier pour rejoindre la ville et a découvert ses espadrilles abandonnées.

 

Inquiète, Viktoria Onyshchuk a pris le train pour rejoindre l’école que fréquente sa fille à Kharkiv (Ukraine). Là, personne n’avait vu l’adolescente de toute la journée. La maman a prévu les autorités. Après 24 heures de recherches dans les bois près du village de Babai, la police et les volontaires ont découvert le corps mutilé de la jeune fille.

Le cadavre était entouré de symboles sataniques dessinés sur le sol et deux coqs décapités étaient pendus à des arbres. Le visage de la victime était couvert de sang. Elle a été violée, puis étranglée. La police a lancé un appel à témoin pour retrouver un homme aperçu près de la gare. Toutes les informations ici.

Catégories : Crimes sanglants

Commentaires

  • J'espère qu'ils vont tuer ce déchets humains ou ces déchets , peut-être qu'en Ukraine cela est possible , car en France non seulement ce genre de sous-merde finirais par ressortir , mais en plus la "justice" irais jusqu'à prétendre que cette jeune fille était une "allumeuse" et qu'elle provoquer la gente masculine , enfin tout pour salir la mémoire de la victime et surtout pour victimiser le (les) prédateurs violeurs , pédophiles et très souvent multirécidivistes , nos enfants sont l'avenir de notre société et tout doit être mis en œuvre pour les préserver , les protéger pour qu'ils puissent devenir des adultes stables et bien dans leur peau , sauf qu'actuellement notre dites "justice" fait l'inverse ou se contente du minimum .

    Ceux qui tuent , violent des enfants n'ont rien à faire dans notre société et nous devons nous en débarrasser avant que l'épidémie ne prenne des proportions inconsidérable .

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel