Ebouillantée nue sous les yeux des enfants

nuen47058th.JPG

Saïd Mahrouz  (22 ans) a été condamné par le tribunal correctionnel de Marseille à huit ans de prison ferme pour avoir ébouillanté sa compagne.

Les faits se sont déroulés le 29 novembre 2009 dans un hôtel meublé du centre de Marseille. Après l'avoir bâillonnée, il avait obligée Aurélie à se déshabiller, l'avait conduite dans la salle de bains, puis aspergée d'eau brûlante à 60 degrés pendant dix minutes. La jeune femme nue avait également été battue avec une ceinture -côté boucle- pendant quinze minutes.
Interrogé par le tribunal, Saïd Mahrouz a reconnu avoir voulu "lui faire mal". La victime a été brûlée au second degré sur 20% de sa surface corporelle, rapporte le quotidien "La Provence". Deux enfants de huit mois et  13 ans ont assisté à la scène. Au moment de son procès, le jeune algérien comparaissait en état de récidive légale pour avoir déjà été condamné à neuf reprises entre 2005 et 2008.

Catégories : Drames familiaux et parents indignes

Commentaires

  • Pourquoi est-il encore "libre" ? Ce genre d'individu est dangereux pour la société ! Une justice tolérance zéro devrait être applicable ainsi que des peines sans sursis, remise de peine et autres facilités... Mais bon, c'est juste un rêve...

Les commentaires sont fermés.