L'affaire DSK sur le point de s'effondrer

Dominiqu.JPGLes accusations contre Dominique Strauss-Kahn sont sur le point de s'effondrer, affirme le New York Times, juste avant une comparution inattendue vendredi de l'ancien patron du FMI devant la justice américaine. Il pourrait être remis en liberté. Suivez le live sur sudpresse.be.

Un mois et demi après l'arrestation de "DSK" pour tentative de viol présumée d'une femme de chambre, l'affaire connaît un nouveau rebondissement. Les enquêteurs ont découvert des lacunes majeures dans la crédibilité de l'accusatrice. Ce coup de théâtre pourrait se confirmer à 17h30 (heure belge) lorsrsque M. Strauss-Kahn comparaîtra devant le tribunal pénal de Manhattan pour une audience annoncée jeudi soir à la surprise générale.
Selon le quotidien américain, qui cite deux enquêteurs, il ne fait pas de doute qu'une relation sexuelle a bien eu lieu entre l'ancien directeur général du Fonds monétaire international et la femme de chambre guinéenne de l'hôtel Sofitel à Manhattan. Mais les procureurs ne croient pas grand chose de ce que l'accusatrice leur a dit à propos des faits ni à propos d'elle-même.
Selon le NYT, les enquêteurs ont la conviction que la femme de chambre âgée de 32 ans leur a menti "à plusieurs reprises" depuis le début de l'affaire le 14 mai. Ils la soupçonnent d'être impliquée dans des activités criminelles telles que trafic de stupéfiants et blanchiment d'argent sale. Plusieurs individus ont déposé, au cours des deux dernières années, de l'argent liquide, pour un total de 100.000 dollars, sur son compte en banque rapporte le journal. Elle aurait aussi menti à propos de sa demande d'asile aux Etats-Unis, où elle vit depuis 2002. Lors d'une conversation téléphonique avec un détenu, elle a discuté de l'intérêt de poursuivre les accusations contre M. Strauss-Kahn.  

Catégories : Crimes et scandales sexuels

Les commentaires sont fermés.