Le retraité avait construit une chaise électrique dans le garage

Blog-Faits-Div22ers.jpgEn aveux, Andrew Castel (61 ans) a été condamné à dix ans de prison pour tentative de meurtre sur son épouse Margaret. Le retraité britannique l'avait invitée à s'asseoir sur une chaise métallique pour discuter de leur divorce. Son plan machiavélique n'a pas fonctionné.

Andrew Castel avait fabriqué une chaise électrique artisanale dans son garage à Knott End On Sea, un village du Lancashire. Un câble reliait la structure métallique du meuble à une prise de courant. Le 5 mars dernier, il a invité son épouse de venir discuter avec lui dans le garage de leur divorce après dix-huit ans de mariage. Margaret Castel ne supportait plus le caractère dominant de son mari depuis l'automne dernier. Depuis lors, le couple vivait dans des pièces séparées sous le même toit.

Tandis que Margaret prenait place, Andrew s'est saisi d'une matraque en caoutchouc avec l'intention de l'assommer pour pouvoir l'électrocuter. La femme, empoignant une échelle, s'est défendue et est parvenue à s'enfuir. Le mari délaissé a alors voulu tester sur lui-même son engin de mort, avant de changer d'avis et de se trancher les veines avec un couteau de cuisine. A son arrivée, la police l'a trouvé en train de crier: "Qu'est-ce que j'ai fait". Ses blessures étaient légères.

Catégories : Drames familiaux et parents indignes

Commentaires

  • I love hand-made things and i highly appreciate your for this.

Les commentaires sont fermés.