Une séropositive accusée d'agression sexuelle sur un gamin

Debra-Flowers-Haggerty.jpgSelon l’accusation, Debra Flowers Haggerty (55 ans) a utilisé «une arme mortelle» lors de son agression sexuelle perpétrée à Houston au Texas. En fait d’arme, il s’agit de la salive de la quinquagénaire. La victime, un jeune garçon de douze ans, se dit toujours traumatisé après les événements survenus samedi dernier.

«Elle a ouvert ma braguette», a confié le jeune garçon dont l’identité n’a pas été révélée. «Je lui disais de partir», a également précisé l’adolescent qui se dit la victime d’une agression sexuelle commise par Debra Flowers Haggerty. Selon l’acte d’accusation, la femme a utilisé sa salive pendant l’acte sexuel. Or, elle est séropositive. Même si les médecins disent qu’il ne risque plus rien, le garçon redoute de développer le sida.

Catégories : Pédophilie et infanticide

Les commentaires sont fermés.