Son pénis coupé car "il le méritait"

alg_catherine-kieu-becker.jpgEn Californie, Catherine Kieu, 48 ans, (photo) risque la prison à vie pour avoir tranché le pénis de son mari. L’accusée a choisi de plaider non coupable. À l’arrivée de la police, elle avait déclaré «Il le mérite» à propos de son époux mutilé.

Les faits se sont produits fin 2009 alors que le couple était en instance de divorce. Une discussion a éclaté à propos d’un ami masculin que Monsieur entendait bien héberger à la maison. Madame ne l’entendait pas de cette oreille. Elle a drogué son époux. Alors qu’il s’était endormi dans leur lit, elle a attaché ses pieds et ses mains aux quatre coins du lit à l’aide de bas nylon. Catherine Kieu lui a saisi le pénis et l’a tranché d’un coup de couteau avant de le jeter à la poubelle.
Son geste commis, elle a alerté les secours. À leur arrivée, ils ont constaté qu’elle avait de nombreuses traces de sang sur le corps. La victime a été transférée à l’hôpital pour une intervention d’urgence. Les médecins ne sont toutefois pas parvenus à replacer l’organe découpé.

Catégories : Crimes et scandales sexuels

Les commentaires sont fermés.