53 jours de prison à cause de son prénom

s-TERESA-CULPEPPER-large.jpgTeresa Culpepper, une habitante d’Atlanta, a passé 53 jours en prison à tort. Elle a été arrêtée car elle portait le même prénom qu’une femme recherchée par la police.

Les ennuis de Teresa Culpepper ont commencé le 21 août dernier lorsqu’elle a téléphoné à la police pour signaler le vol de son camion. Les agents sont venus et l’ont arrêtée pour agression aggravée. Elle est restée derrière les barreaux jusqu’au 12 octobre, date de sa confrontation avec sa victime présumée. Comme la victime ne la reconnaissait pas du tout, la justice s’est alors rendu compte que le nom de famille de Teresa ne correspondait pas avec la personne recherchée, ni d’ailleurs sa description, ni son adresse, ni même sa date de naissance. Une enquête a été ordonnée pour clarifier de dysfonctionnement.

Catégories : Dérives de la police et de la société

Les commentaires sont fermés.