Selon lui, l’âne était en réalité une prostituée

anePHOTONEWS_10200191-012.jpgTraduit devant le juge le lendemain de son arrestation, un Zimbabwéen (28 ans) a fourni une explication très imaginative aux actes de zoophilie qui lui étaient reprochés.

Sur le coup de 4h00 du matin, une patrouille de policiers avait surpris Sunday Moyo en pleines relations sexuelles avec un âne dans sa cour à Zvishavane (Zimbabwe). L’animal était attaché à un arbre pour empêcher toute fuite.
Au tribunal, Sunday Moyo a expliqué qu’il avait engagé une prostituée dans un night-club pour la nuit. "Je ne sais pas comment elle est devenue un âne", a-t-il reconnu, déclarant néanmoins qu’il était désormais "sérieusement amoureux" de sa conquête. Le juge a demandé une expertise psychiatrique avant de rendre son verdict.

Catégories : Zoophilie, animaux tués ou tueurs

Les commentaires sont fermés.