L’exorciste opérait par le vagin

exorc193912443.jpgEn Arabie Saoudite, la police religieuse a arrêté un Égyptien qui prétendait avoir des pouvoirs spirituels. Il a abusé de nombreuses femmes, prétextant qu’elles étaient possédées par le Diable.

L’homme dont le nom n’a pas été révélé portait des habits religieux et officiait dans sa maison à Djeddah sur la mer Rouge. Il expliquait à ses victimes que leurs problèmes physiques ou psychologiques provenaient en réalité de djinns. Ces mauvais génies hantaient leur corps. Il fallait donc les exorciser. Or l’unique porte de sortie était... leur vagin.
Traduit devant un tribunal, l’exorciste a reconnu avoir placé ses mains sur les "parties sensibles" de ses clientes. Certaines ont répondu à ses attouchements, d’autres l’ont repoussé. Pour calmer leur colère, il leur expliquait alors que c’était pour extirper le djinn. "La plupart m’ont cru", a déclaré le faux exorciste. Sa persuasion lui a permis d’avoir des relations sexuelles avec plusieurs femmes. Il a justifié ces abus par le fait que lui-même avait été séduit par le Diable. Le juge a refusé la libération sous caution dans l’attente du procès.

Catégories : Criminels inventifs ou idiots

Les commentaires sont fermés.