"Nonoche" lacéré de coups de couteaux et émasculé

bonPHOTONEWS_10172678-020.jpgLe procès de deux hommes s’ouvre aujourd’hui devant la cour d’assises du Calvados à Caen. Ils doivent répondre du meurtre particulièrement barbare de Yannick, dit "Nonoche", et d’atteinte à l’intégrité de son cadavre.

Les faits remontent à la nuit du 19 au 20 janvier 2009. "Nonoche", un SDF de 38 ans, passe la soirée dans un appartement avec le locataire (52 ans) de celui-ci et un ami (46 ans). Chacun a un passé pénal. Tous sont décrits comme des marginaux. Le ton monte entre les trois hommes qui sont alcoolisés.
"Nonoche" est pris à partie. Son cadavre, tuméfié et lacéré de 80 couteau de couteau, est découvert vers 3 heures du matin au pied de l’immeuble. Il a subi une émasculation post-mortem. Les deux suspects risquent la réclusion à perpétuité. L’un reconnaît avoir poignardé. L’autre parle "d’un trou noir". Le procès doit s’achever le 2 décembre.

Catégories : Crimes sanglants

Les commentaires sont fermés.