Dévoré par ses chiens sous les yeux de sa femme prostrée

chiensPHOTONEWS_10183963-001.jpgÀ Haveluy dans le nord de la France, Karl Blum, un retraité des mines âgé de 83 ans, a été retrouvé mort dimanche parmi une vingtaine de chiens. Les animaux avaient commencé à le dévorer.

Une autopsie va être pratiquée, mais les causes du décès semblent naturelles. La mort remonterait à plusieurs jours. C’est du moins la crainte d’un voisin car Maria (83 ans), l’épouse du défunt, ne le laissait plus rentrer dans la maison. C’est lui qui a donné l’alerte.
Selon le maire de la commune, une odeur pestilentielle régnait dans le logement, qui est un véritable capharnaüm. Outre une vingtaine de chiens en vie, les agents ont découvert le cadavre de quatre autres, ainsi que de plusieurs rats. La dépouille de Karl Blum était partiellement mangée. Son épouse se trouvait dans un état de prostration. Fortement choquée, elle était incapable de répondre aux questions de la police. Son état physique et mental pourrait expliquer le fait qu’elle n’a pas appelé les secours.

Catégories : Drames familiaux et parents indignes

Les commentaires sont fermés.