5 ans de prison pour l'ancien professeur de musique de Saddam

saddaPHOTONEWS_10071313-008.jpgUn ancien professeur de musique du dictateur irakien a été condamné en Australie à cinq ans de prison pour cambriolage avec violence envers des personnes  vulnérables. La défense a affirmé que Moshu souffrait de stress port-traumatique. Le juge a estimé que ce n'était pas une excuse.

Esam Moshi, qui avait fui son pays natal en raison de ses liens avec le pouvoir déchu, a plaidé coupable devant un tribunal de l'Etat de Victoria (sud-est) pour cambriolage accompagné de violences.
Par deux fois, Moshi, 36 ans, s'est introduit au domicile de personnes âgées en prétextant une panne de sa voiture.  La première fois, il avait violemment poussé une dame de 87 ans contre un banc dans sa maison, alors qu'elle se proposait de lui donner un verre d'eau. Il avait pris la fuite lorsqu'elle l'avait prévenu que son fils n'allait pas tarder à revenir. Le lendemain, usant du même stratagème, il s'en était pris à une femme de 60 ans.
Lors du procès, le tribunal a entendu que Esam Moshi avait grandi à Baghdad et enseignait la musique à Saddam Hussein et sa famille. Il avait fui l'Australie à la chute du régime.

Catégories : Célébrités

Les commentaires sont fermés.