Une vidéo de l'acteur porno en train de découper sa victime (photo)

magnotta.jpgLa traque de Luka Rocco Magnotta (29 ans) se poursuit à travers le monde. Suspecté d’avoir tué, démembré et envoyé par la poste les membres d’un homme, le Canadien aurait fui son pays pour l’Europe. Le 25 mai, il avait mis en ligne une vidéo de dix minutes du meurtre particulièrement sanglant.

1-lunatic-1-ice-pick-video.jpgSelon le journal de Montréal, les autorités s’emploient à vérifier si la vidéo est authentique. Mise en ligne, elle a reçu plus de 600 mentions "J’aime" d’abonnés Facebook. La victime est couchée sur un lit avec une pièce de tissu sur la tête. Ses pieds sont attachés aux deux coins du lit. Au début, elle bouge puis le meurtrier la frappe au torse et à l’abdomen avec ce qui semble être un pic à glace. Il lui découpe ensuite les membres les uns après les autres. Il poste également des gestes à connotation sexuelles avec les restes de la victime. À un moment, il tente de découper une partie du cadavre avec un couteau et une fourchette. La victime semble relativement jeune et être d’origine asiatique.
Les enquêteurs ont retrouvé une partie de la dépouille parmi les ordures à l’appartement loué par Magnotta à Montréal depuis quatre mois. Il est également suspecté d’être l’auteur d’une vidéo montrant le meurtre de deux chatons. Les félins avaient été placés dans un sac d’où l’air avait été enlevé à l’aide d’un aspirateur. Ils étaient morts par asphyxie.
Acteur bisexuel de films pornos, Rocco Luka Magnotta est également connu sous les pseudonymes Eric Clinton Newman et Vladimir Romanov. Mardi, la police avait découvert à Montréal un torse humain décapité, dans une valise jetée sur un tas d’ordures. L’enquête l’a menée à un logement dans le même quartier, appelé la Côte-des-Neiges. Le même jour, un colis contenant un pied humain en état de décomposition est arrivé à Ottawa, au siège du Parti conservateur, au pouvoir au Canada. Un autre colis contenant une main a été intercepté par la poste. Selon la chaîne publique CBC, il était cette fois adressé au parti libéral (opposition). Les deux colis avaient été expédiés de Montréal.

Catégories : Crimes sanglants

Les commentaires sont fermés.