L’esclave sexuelle devait manger cru des organes d’animaux

MEXICO-C.JPGBlanca Castro a vécu un véritable calvaire pendant ses dix mois de captivité au sein de la secte des Défenseurs du Christ. Elle a tenu une conférence de presse pour raconter son histoire. Fin janvier, la police mexicaine avait fait une descente dans un centre de la secte établi près de la frontière américaine.

Lors de la descente de police, 24 personnes ont été arrêtées dont le leader de la branche espagnole Ignacio Gonzalez de Arriba. Selon une organisation de défense des victimes, la secte est présente dans 80 pays. Blanca Castro avait épousé en 2009 Losanger Jose Arenas Segovia, le leader de la branche vénézuélienne. Pendant dix mois, elle était restée captive au Mexique. Elle avait été violée et contrainte à participer à des partouzes. "Ils m’ont fait manger de la viande crue d’organes d’animaux. Et vous savez quoi? Vous mangez n’importe quoi lorsque vous êtes affamé", a-t-elle expliqué lors d’une conférence de presse. Selon elle, ils l’ont brisée, la faisant douter de son propre nom. Les responsables exigeaient aussi que les fidèles ne perdent pas de temps à se laver. Blanca Castro a fini par s’échapper en 2010 pour se réfugier au Pérou.

Catégories : Dérives de la police et de la société

Les commentaires sont fermés.