L’élève invente son rapt pour manquer l’école

kiss.jpgC’est le printemps, la saison des amours chez les adolescents. A Marseille, une jeune fille a fait croire, avec d’une amie, à son enlèvement afin de passer la journée avec son petit copain plutôt que de préparer les examens.

L’affaire est révélée par la Provence. Mardi matin, une jeune fille s’est précipitée chez le principal de son école. Plusieurs individus venaient d’enlever sa copine. Le responsable a sonné le branle-bas de combat auprès de la police… pour rien. Après quelques heures d’audition, la « témoin » a craqué. Le mensonge visait à permettre à son ami de rejoindre son amoureux, chez lui, à quelques mètres du collège.

Catégories : Délinquance juvénile

Les commentaires sont fermés.