Son pénis pour attraper les fantômes cachés dans le vagin

gos.jpgUn chasseur de fantômes a été arrêté par la police. Une jeune femme s’était plainte aulendemain d’une séance d’exorcisme un peu particulièrement.

Tout commence par le désir de la jeune femme de séduire son patron imperméable à son charme. Cette habitante de Guangzhou (Chine) s’adresse à Huang Jianjun qui affirme être un « ghostbuster » . Moyennant  une coquette somme avoisinant les 4.000 euros, le spécialiste du surnaturel accepte de s’occuper de son cas. Rendez-vous est pris dans une chambre d’hôtel.

Nue, la jeune femme doit se coucher nue sur le lit pour subir un examen détaillé. Huang Jianjun est formel : le vagin de sa patiente est hanté. Les fantômes empêchent le boss de tomber amoureux. Il n’y a qu’une seule manière pour les chasser. L’exorciste peut les capturer avec son pénis. Le sacrifice de la virginité de la cliente n’en sera que meilleur pour l’exorciste.

La demoiselle, qui l’est encore à ce moment de l’histoire, accepte. Le lendemain, elle comprend qu’elle s’est fait avoir. Interrogé par la police, Huang Jinajun a minimisé les faits en expliquant qu’un diabète l’empêche d’avoir une érection complète. Dans ces conditions, on peut se demander si le traitement a été vraiment efficace. Toutes les informations en anglais sur le Huffington Post.

 

Catégories : Criminels inventifs ou idiots

Commentaires

  • Deux malades ...

    Un seul de véritablement nuisible .

Les commentaires sont fermés.