Il reporte la faute sur la petite fille (5 ans) qu’il a violée

faute.jpgReconnu coupable du viol d’une petite fille âgée de 5 ans, Clifford Taylor (51 ans) a rejeté la faute sur sa victime alors que le tribunal le condamnait lourdement.

Clifford Taylor, un ancien chercheur scientifique, a écopé de la peine maximale pour ce type de crime : 22 ans de prison. Le tribunal de Lake County (Ohio) n’a pas fait preuve de clémence. Lors d’une audience en octobre, l’accusé a reconnu qu’il avait bel et bien abusé sexuellement la petite fille de sa compagne alors qu’il la gardait en l’absence de sa mère. Les faits se sont produits avant juillet 2013.

La petite victime avait tout raconté par la suite à sa maman. Pour sa défense, Clifford Taylor avait expliqué qu’il était ivre au moment des faits. Le jour du jugement, il s’est énervé sur son avocat, l’accusant de ne pas l’avoir bien défendu. Selon lui, il était faux de dire qu’il avait mis son pénis dans la bouche de la petite fille. C’est elle qui l’y avait mis d’elle-même.

Ce jour-là, la petite fille avait demandé une friandise car elle avait faim. Clifford Taylor lui avait fait miroiter une glace au pudding. C’est alors que la fillette lui a saisi le pénis pour le mettre dans sa bouche afin « d’expérimenter ». Comme il était ivre, il ne l’a pas empêchée et c’est ainsi qu’il l’a violée. En entendant cette nouvelle version, plusieurs personnes présentes au procès se sont levées pour protester. Plus d’informations ici.

Catégories : Pédophilie et infanticide

Les commentaires sont fermés.