Zoophile, nécrophile et échangiste, il avait dévoré le téton de sa maîtresse

Reporters_18631551.jpgChristophe Conrad (34 ans) a été condamné à huit ans de prison pour avoir arraché avec les dents le téton de sa compagne avant de l’avaler.

Il était jugé devant la cour d’assises de Laon à laquelle il n’a épargné aucun détail de sa sexualité plus que débridée. Rappel des faits, le 14 juillet 2013, Christophe Conrad avait eu une relation sexuelle avec sa compagne. Le soir, le couple avait remis le couvert en mettant l’accent sur les jeux érotiques. La jeune femme a commis l’erreur d’offrir son sein à son amant. Après l’avoir mordiller, il lui a arraché le téton avec les dents, puis l’a dévoré. La victime s’est réfugiée à l’extérieur dans une station de transports en commun. La police a retrouvé le cannibale, ivre.

A son procès, l’accusé a avoué avoir expérimenté toutes sortes de drogues à partir de ses 18 ans, avoir bu plus que de raison de l’alcool notament des litres de pastis au quotidien et avoir pratiqué diverses formes de sexualités comme l’échangisme, la bisexualité, la nécrophilie et la zoophilie. Il est également adepte du bondage. Les témoignages de ses anciennes maîtresses ont ébranlé les jurés.Toutes les informations ici.

Catégories : Cannibalisme, sadisme et nécrophilie

Commentaires

  • Le compagnon de cellule idéal !
    Ils vont être content de le voir débarquer à la prison celui-là !

Les commentaires sont fermés.