L’horreur : des passants préfèrent photographier les victimes en train d’agoniser plutôt que les aider ou les réconforter (vidéo)

agonie.pngLa question éthique est aussi vieille que le métier de reporter : faut-il faire les photos ou porter secours aux victimes. Dans le cas présent, ce ne sont pas des professionnels de la presse. Résultat, ils n’hésitent pas à redresser une victime afin d’obtenir un meilleur cliché.

Cet accident a fait plusieurs blessés sur une route du Cambodge. Des passants filment la scène avec leurs téléphones portables. Leur présence est si intrusive qu’un jeune homme tente de cacher son visage ensanglanté.

 

Catégories : Caméras embarquées et CCTV

Les commentaires sont fermés.