Il n’ira pas en prison après avoir violé une fillette (2 ans) si fort qu’elle avait saigné abondamment

viol.jpgLa justice américaine a cette particularité qu’il est toujours possible pour un accusé de passer un accord avec l’accusation afin d’éviter une peine plus lourd. Thomas Boden a profité pleinement de ce système, provoquant la colère de 200 personnes qui se sont rassemblées devant le tribunal.

Initialement, Thomas Boden (29 ans) était poursuivi devant le tribunal de San Angelo (Texas) pour agression sexuelle sur un enfant et pour contact sexuel avec un enfant. Il avait été dénoncé par sa compagne. Elle avait découvert une grande quantité de sang en changeant le lange de sa fille âgée de 2 ans. L’examen médical avait révélé que la fillette avait été victime d’une pénétration peu de temps auparavant.

 

En accord avec l’accusation, Thomas Boden a plaidé coupable pour coups et blessures graves sur un enfant, et non pour viol. En échange, il a été condamné à dix ans de prison… avec sursis. A moins de récidiver, il n’ira donc pas derrière les barreaux. Toutes les informations ici.

Catégories : Pédophilie et infanticide

Les commentaires sont fermés.