Son bébé avait succombé à 96 fractures

A peine douze jours après avoir quitté le service des prématurés pour vivre avec ses parents, Jazmine était de retour à l’hôpital dans un état critique. L’autopsie a révélé qu’elle avait succombé à 96 fractures partout sur le corps. Ses jeunes parents viennent d’être formellement accusés de meurtre.

 

Le 3 juillet 2018, Jason Robin (24 ans) et Katharine White (21 ans) avaient récupérer leur petite file en pleine forme au service de néonatologie. Jazmine était née prématurée à 29 semaines de grossesse. Le 15 juillet, l’enfant était de retour à l’hôpital, présentant des blessures à la tête.

Une enquête avait été ouverte après le décès du bébé. Les parents avaient expliqué que leur fille s’était comportée de manière bizarre. Une semaine avant la réadmission à la clinique, ils avaient dû lui pratiquer un massage cardiaque car elle était inconsciente. A l’époque, un médecin avait préconisé une hospitalisation, mais le couple n’avait pas donné suite.

Le rapport final de l’autopsie a été communiqué à la police ce 23 mai. Il apparaît que Jazmine avait 71 fractures au niveau des côtes, 23 aux os et deux au niveau du crâne. Toutes les informations ici.

Catégories : Drames familiaux et parents indignes

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel